Sommaire

    Titre

    Batiment pilote #1 :

    Collectif de six appartements zéro énergie thermique destinés à la location

     

     

    Description

    Ce projet de construction d’un collectif de 6 appartements sur la commune d’Evere (Bruxelles) a été initié en 2014. Le site est particulièrement bien exposé mais la taille réduite du terrain (134 m2) et sa forme angulaire ont amené des contraintes fortes. L’objectif zéro énergie thermique semblait réaliste avec une utilisation optimisée des ressources géothermiques. Rares sont les projets immobiliers qui se déroulent idéalement. Pour celui-ci, c’est au premier coup de pelleteuse que nous avons rajouté un an de délais et 7 % de surcoûts. En effet l’idée initiale d’une reprise des fondations existantes s’est effondrée en même temps que tout un pan des murs des anciennes caves. Nous avons donc dû entièrement reconstruire les fondations grâce l’aide des pieux sécants profonds de 10 mètres dans le sol argilo-sableux de ce quartier de Bruxelles.

     

    Fiche technique

    La surface chauffée est de 510 m² pour 440 m² de logement habitable. Les installations thermiques ont été dimensionnées pour un objectif de 35 kWh/m².an soit 18 MWh/an pour l’ensemble du bâtiment. Afin de maximiser le potentiel en énergie renouvelable du site nous l’avons équipé de quatre sondes géothermiques verticales de 130 m.

     

    Le bâtiment a ensuite été construit par coulage de béton dans des blocs de coffrages isolants :

    • Technique de construction : Blocs de coffrage isolants
    • Isolation murs : extérieure 25 cm EPS et intérieure 5 cm
    • Châssis PVC : Triple vitrage coefficient U=0,7
    • Toiture en ardoises isolée par 15 cm de Polyuréthane

     

    Le contrôle thermique du bâtiment et l’eau chaude sanitaire sont assurés par deux pompes à chaleur de 10,3 kW chacune. L’usage de deux pompes à chaleur permet de maximiser l’autoconsommation photovoltaïque. Par exemple si la PAC 1 fonctionne de 10h à 14h et la PAC 2 de 12h à 16h le profil de consommation électrique est similaire à celui de la production photovoltaïque. Globalement nous attendons un taux d’autoconsommation d’au moins 60 %.

     

     

    Résultats et enseignements

    Le bâtiment n’étant pas encore entièrement occupé il s’agit donc de conclusions préliminaires.

     

    Après une période de gel de plusieurs jours et sans aucun chauffage, la température moyenne du bâtiment dépasse toujours 12 °C.

     

    L'installation du système de freecooling dans un contexte d’un bâtiment collectif c'est avéré complexe à mettre en œuvre. L’équipe de plombiers initiale à du être remplacée par des collègues plus expérimentés lorsque nous avons réalisé que les performances attendues n’étaient pas obtenue. En effet de nombreuses erreur d’installation et de configuration on du être corrigées générant d’importants délais.

     

    Schéma d’isolation

     

     

    Schéma thermique

     

     

    Schéma électrique

     

     

    Contrôle des performances

    Le système de mesure déployé collecte toutes les 15 minutes les données de consommation énergétique, la température et l’humidité de chaque appartement ainsi que les flux thermiques (pompes a chaleur, boucles chaudes et free cooling).